Forum Motoclub IDF

Le Club Moto en Ile de France
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaiminicrikait
Apprenti
Apprenti


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 61
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Ven Oct 02 2009, 07:51

Achat BMW: Soyez vigilents si vous vous adressez au concessionnaire BMW Motorrad Etoile;
Ci après le courrier relatant mes déconvenues, envoyé au service "relation clientèle" BMW, sans réponse à ce jour.

BMW France
Relations clientèle
8 rue de la minoterie
BP 86
67 016 Strasbourg Cedex

Hugues Bourdon


A l’attention de Monsieur le Directeur du service « Relations Clientèle ».
Objet : Insatisfaction, défaut de conseil, contrat de LOA non conforme, tentative de surfacturation.

Monsieur,
Suite à l’achat d’un véhicule neuf (BMW R 1200 GS) auprès du magasin BMW Motorrad Etoile, je souhaite vous relater les motifs de mécontentement qui ne semblent pas vouloir être gérés par l’équipe commerciale, Directeur y compris ; J’ai en effet demandé à un de ses collaborateur de lui demander de prendre contact avec moi, sans effet après 5 jours).
Chronologiquement :
Précédemment à la livraison, j’ai demandé à l’atelier (qui se situe à Courbevoie) de prévoir le montage de mon support actuel de GPS. Il m’a été répondu qu’il fallait un support adapté au nouveau modèle de moto, ainsi qu’un câble spécifique. Prix facturé : 135 Euros.
Il se trouve que le support livré positionne le GPS en masquant le compte-tours, alors que le support monté sur ma précédente moto permettait un positionnement idéal. Le câble ne semblait pas non plus nécessaire, Garmin fournissant un câble « batterie > GPS.
142.30 Euros pour rien.

Lors de ma demande de support GPS, j’ai demandé que l’on me fournisse une vis qui était perdue sur la BMW de mon épouse ; la personne du magasin a tenté de me la facturer 0.46 Euros, alors que je venais d’acheter un véhicule de 16400 Euros ! Il a fallu 30 minutes avant qu’il soit autorisé à me faire cadeau de cette pièce inestimable !
Révision des 1000 kms : La main d’œuvre est offerte, mais l’huile est facturée au-delà du raisonnable : Facture : 100.80 Euros.
Je demande l’obtention du certificat de gravage (la moto était gravée à la livraison, et le coût intégré dans le prix d’achat) : une personne de ce garage tente de me facturer l’obtention du certificat de gravage. Je n’ai à ce jour pas reçu le certificat.

LOA : Lors de la commande de la moto, je sollicite un financement en LOA. Je reçois une offre préalable m’indiquant une valeur de rachat de 7820 Euros ; Peu après la livraison, BMW Finance me fait parvenir un échéancier indiquant une valeur de rachat supérieure de 415.28 Euros. J’ai bien signé l’offre de financement. Celle-ci n’indique pas de montant, mais des %. Ceci est d’autant plus opaque qu’il n’apparait pas clairement si cette fraction correspond au prix du véhicule avec, ou sans accessoires.

Relation avec la concession Motorrad Etoile.
Afin de faire rectifier l’anomalie du financement, je sollicite une personne du magasin.
A cette occasion, je constate que la bagagerie BMW est offerte pour la commande d’une R 1200 GS (affichette sur certain bureaux) offre qui ne m’a pas été proposée (Coût de la bagagerie 1251 Euros)
J’expose les problèmes que j’ai rencontré, et je demande d’obtenir une réponse à mon retour de voyage, soit trois semaines plus tard (attitude dédaigneuse, pas de proposition de m’assoir alors que ce monsieur semblait apprécier le confort de son fauteuil en cuir, donnant l’impression que je le dérangeais)
De retour, mon interlocuteur me dit n’avoir rien fait. Je lui demande sa fonction au sein de ce magasin ; Il s’agit d’un commercial ( !!!!!!!). Je lui demande son nom, il refuse de me le donner ; Je lui demande le n° de téléphone du service Relation Clientèle, il me dit de le chercher dans l’annuaire, je demande le nom de son responsable, il me dit de téléphoner au standard du magasin.
Ce n’est que quand je tente de lui passer le service Relation Clientèle que Monsieur Pascal Camus communique son nom. Voilà une personne qui assume son comportement, tant qu’il reste anonyme !
Le cumul des faits que je relate me semble s’apparenter à des défauts de conseil, voir du vol (incitation à l’achat de pièces non nécessaires, tentative de facturation de prestation déjà payée, offre préalable différente du contrat de LOA, coût des consommables exorbitant, sans information préalable, négociation du prix de vente omettant les promotions en cours).

Je souhaite que votre service éclaircisse ces méthodes, et fasse en sorte que ce magasin compense les préjudices que j’ai subit.

Dans l’attente des résultats de votre intervention, recevez, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeannot91
Conducteur confirmé
Conducteur confirmé
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 46
Localisation : Proche Evry - 91
Moto : ducati streetfighter S
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Ven Oct 02 2009, 09:21

Shocked Shocked Shocked Shocked
Y'a de quoi réfléchir à 2 fois avant d'entrer dans cette concession !!!!!!
et pas encore de retour des Relations Clients ?
waouh !
petit mépris des clients ? sauf bien sur avant en cas d'achat potentiel d'une de leur machine !

heureusement que je n'ai jamais connu ça (touchons du bois !!)
de quoi etre Mad Mad Mad Mad

je serais curieux du retour de Bmw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaiminicrikait
Apprenti
Apprenti


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 61
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Faire suivre ?   Ven Oct 02 2009, 09:37

Je pense qu'il serait salutaire de faire suivre le détail de ces mésaventures à vos relations motardes, afin que ces pratiques cessent. Face à ces pratiques, seul le levier économique fera pression.

Je communiquerai la suite de ce "contentieux".
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nullivoce
Apprenti
Apprenti


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 70
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Dim Juin 06 2010, 18:26

Bonjour aux membres du forum.

Détenteur depuis juin 2005 d'une R1200RT dont la fiabilité m'en a fait voir de toutes les couleurs, j'ai navigué sur l'Internet pour trouver des informations étayant les conclusions pessimistes auxquelles je suis arrivé après 4 années d'utilisation de cette moto.
C'est ainsi que j'ai connu l'existence du forum IDF, dont l'ambiance sympathique m'est apparue évidente.
Je viens donc de m'inscrire pour contribuer à la description des pratiques commerciales de BMW Étoile.
Je mets à profit cette circonstance pour saluer les membres du club.
Pour votre information, voici la correspondance qui décrit le problème que j'ai rencontré avec ce concessionnaire.

Genève, le 12 mai 2009

Recommandée avec A.R.
BMW ÉTOILE

Av. de la Grande Armée 49
F — 75116 PARIS

Messieurs,

J’ai l’honneur de vous rappeler, et au besoin vous informer, de ce qui suit.
En date du 28/11/2008, j’ai fait l’acquisition, auprès de votre magasin, d’une veste de moto type Tourance II, référence 72 60 7 709 995, au prix € 399.00 TTC (trois cent quatre-vingt-dix-neuf euros), montant que j’ai réglé au moyen de ma carte bancaire.
Étant de passage à Paris et domicilié en Suisse, j’ai demandé à être mis au bénéfice de la détaxe TVA.
À cet effet, le vendeur, Monsieur Khedidja BOUGUETAIA, a rempli le bordereau de vente à l’exportation et m’a informé que le montant de € 65,39 (soixante-cinq euros et trente-neuf centimes) serait crédité sur mon compte auprès du Crédit Agricole des Savoie (CA) dès réception, par votre magasin, de l’exemplaire visé par la douane à la sortie du territoire français.
J’ai quitté le territoire français le 1 décembre 2008, et ai fait viser le bordereau à cette date. Je vous ai ensuite envoyé un exemplaire du bordereau par la poste.
Puis j’ai attendu le paiement du montant de la TVA.
Aucun montant ne m’est parvenu, ni sur mon compte, ni d’aucune autre manière. Je n’ai par ailleurs reçu aucune nouvelle de votre part.
Au début de l’année 2009, j’ai pris contact par téléphone avec votre magasin. Un employé a vérifié les éléments que je lui ai mentionnés et il m’a expliqué que le versement avait pris quelque retard, mais que le montant correspondant serait crédité au plus vite sur mon compte du CA, compte dont vous aviez noté les références lors de la vente, et que j’ai rappelé à mon interlocuteur.
Depuis lors, ce montant ne m’est parvenu, ni aucune nouvelle de votre part.
------------------------


ÉPILOGUE

BMW ÉTOILE a finalement rétrocédé le montant de la TVA en date du 20 juillet 2009. Ce montant était retenu depuis le mois de novembre 2008.
Nul doute que cette rétrocession n'aurait jamais eu lieu sans mon obstination, et finalement l'intervention de ma protection juridique.
Il faut aussi noter que la rétention d'un impôt indirect payé par le consommateur relève du domaine de la Répression des Fraudes.

En espérant que ces lignes seront utiles aux membres d'un forum qui, en fonction de leur localisation géographique, sont forcément des proies beaucoup plus accessibles que moi…
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xav_6
Pilote
Pilote
avatar

Masculin Nombre de messages : 1174
Age : 51
Localisation : 94
Moto : HONDA 750 CB
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Lun Juin 07 2010, 07:53

Citation :
C'est ainsi que j'ai connu l'existence du forum IDF, dont l'ambiance
sympathique m'est apparue évidente.

.......... il fut un temps ou c'était vrai.... maintenant, nous ne sommes plus que 3 "irréductibles" qui passons de temps en temps....

bon courage à toi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rochois.forumactif.com/index.forum
jeannot91
Conducteur confirmé
Conducteur confirmé
avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Age : 46
Localisation : Proche Evry - 91
Moto : ducati streetfighter S
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Lun Juin 07 2010, 11:04

idem Xav !

waouh, moi, qui trouvait les Bmw de + en + sympa !
bah ce sera pas chez eux si jamais je me dirige vers 1 de leur bécane !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dracfooza
Conducteur confirmé
Conducteur confirmé


Masculin Nombre de messages : 735
Age : 34
Localisation : Chevilly-Larue (94)
Moto : CBF 1000 Bordeaux
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Lun Juin 07 2010, 18:25

Merde, moi aussi je commençais à remarquer un peu les BM, j'en ai même essayé une (Très bon essai d'ailleurs de la F800S).

C'est un problème dû à une concess' et pas la marque même je pense. La K1300S est quand même une sacrée bécane qui me fait de l'oeil je dois l'avouer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/Dracfooza/
nullivoce
Apprenti
Apprenti


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 70
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Lun Juin 07 2010, 19:09

Oh bonnes gens, amis motard, que d'illusions !
Je vous ai déjà repérés, l'un sur une quatre-pattes (ou sept et demi, comme l'on disait dans le temps. L'autre sur une mignonne italienne, dont le plumage ne le cède en rien au ramage. Belle distribution desmodromique, géniale invention d'un ingénieur italien.
C'est vrai qu'elles sont belles, les Italiennes. Quel chien, nom de Dieu ! Ducati, Guzzi, Laverda, Aprilia. Toutes fabriquées dans cette merveilleuse région Émilie-Romagne : Ferrara, Parma, Bologna…
Et toi, qui lorgnes sur une K1300S. Oh que dis-je, c'est elle qui te fais de l'oeil, prétends-tu ! Malheureux, ne sais-tu pas qu'une moto, c'est comme une fille, il faut se méfier quand elle te fait de l'oeil, car c'est parfois le mauvais…
Bref, lisez plutôt ce que j'ai été amené à écrire à l'importateur BMW en Suisse. Un roman. Un roman noir, comme disent les Français. Un giallo, dit-on chez nos amis les Transalpins.
------------------
BMW (Schweiz) AG
Industriestrasse 20,
8157 Dielsdorf/ZH Genève, le 12 mai 2010

Messieurs,
Je vous prie de bien vouloir prendre note de ce qui suit.
Au début de l’année de 2005, j’ai appris la mise sur le marché du nouveau modèle BMW R1200RT. Ce véhicule présentait des caractéristiques qui ont attiré mon attention. En effet, j’avais détenu dans le passé plusieurs motos Guzzi 850 Le Mans, et avais beaucoup apprécié ce genre de véhicule. La R1200RT tranchait, par sa conception, avec les modèles traditionnels de BMW, et apportait à mon sens des améliorations déterminantes.
Rencontrant devant un magasin un détenteur de moto BMW, j’ai pris langue avec lui et lui ai demandé ce qu’il pensait de ce nouveau modèle. Il se trouvait que mon interlocuteur était le président du BMW moto-Club Genève. Il m’a répondu que la R1200RT était à coup sûr la meilleure moto disponible sur le marché. Je suis d’ailleurs devenu membre du BMW moto-Club Genève.
Encouragé par cet avis positif, et selon toute vraisemblance compétent, j’ai pris contact avec le concessionnaire moto BMW de Genève, Chuard Motos, et ai commandé ce modèle.
Depuis l’année 2001, j’étais détenteur d’une moto de marque Honda, modèle NTV 650 «Deauville». Cette moto m’a transporté pendant quelque 80’000 km sans problème particulier.
Le contrat de vente pour la R1200RT a été signé le 31 mai 2005 et la moto livrée le 22 juin 2005.
Il y a toute raison de penser qu’un véhicule neuf doive donner satisfaction à son détenteur. Malheureusement, cela ne se vérifia pas en l’espèce.
Non que le véhicule ne correspondît pas à mes besoins. Simplement, il a d’emblée présenté nombre de défectuosités et d’anomalies, auxquelles la seule manière de remédier était de l’apporter et de l’immobiliser chez le concessionnaire à fin de réparation.
Dès la livraison, la suspension arrière (ESA) a dû être révisée (ou changée, le mécanicien de Chuard Motos ne m’a donné les détails de son intervention). Quant aux feux de croisement, ils avaient la fâcheuse propriété d’éblouir les usagers de la route.
Il a fallu ensuite changer ou réviser l’ordinateur de bord.
Quelque temps plus tard, le joint torique du moyeu arrière a laissé fuir de l’huile. Nouveau retour chez le concessionnaire.
Peu de temps ensuite, tout à fait inopinément, le compteur de vitesse et le compte-tours ont brusquement cessé de fonctionner. Nouveau séjour chez le concessionnaire.
Ensuite, la commande des indicateurs de direction (comodo) ne fonctionnait plus. Retour chez le concessionnaire pour changer les pièces défectueuses.
Plus tard, ce fut le tour de la commande du régulateur de vitesse. Nouvelle visite chez le concessionnaire pour remédier à cette défectuosité.
En 2009, la fuite d’huile de transmission a recommencé au moyeu arrière. Nouvelle visite chez Chuard Motos. Avec un avertissement sévère de la part du mécanicien : plus question de rouler, la transmission arrière menaçait de se bloquer.
Le couple conique a été remplacé en juillet 2009. Le mécanicien m’a expliqué qu’il s’agissait d’un défaut de conception lié à la dilatation du volume d’huile et de l’augmentation de pression qui s’ensuivait dans ce milieu confiné.
Le matériel ne m’a pas été facturé (il s’agissait d’un vice caché), mais la main d’œuvre a été à ma charge, de même que la vidange et le remplacement ultérieurs de l’huile du pont AR au mois de septembre 2009 (le pont arrière, selon le cahier de charges à la date de la vente, était en principe lubrifié à vie).
Je me permets de rappeler que tous ces incidents et réparations ont occasionné nombre de déplacements chez le concessionnaire. Le temps total d’immobilisation de la moto se compte plus en semaines qu’en jours.
Le dernier problème en date.
Depuis environ une année, j’avais remarqué que le système d’alerte ABS se déclenchait parfois en marche, de manière inopinée. Il s’agissait de manifestations sporadiques, qui disparaissaient quand le contact était coupé et la moto remise en marche. J’ai pensé qu’il s’agissant d’anomalies passagères et n’y ai donc pas prêté une attention particulière.
Au début de cette année 2010, ce phénomène est cependant devenu permanent.
Au mois de mars 2010, mettant à profit la nécessité d’une réparation simple et d’une maintenance, j’ai demandé au mécanicien de Chuard Motos de régler ce problème.
Le mécanicien y a porté remède et m’a informé que le signal était la conséquence d’un manque de liquide de frein. Et effectivement, le problème avait cessé quand j’ai repris la moto.
Du 27 mars au 11 avril 2010, j’ai entrepris un voyage vers Malaga (Espagne). Aucune anomalie ne s’est manifestée pendant ce trajet de quelque 2’000 km, qui comprenait essentiellement un déplacement sur autoroutes, à vitesse régulée et presque constante.
Dès mon retour à Genève, le problème a cependant repris, à l’occasion d’un freinage qui a déclenché l’ABS de la roue avant.
Retour chez Chuard Motos. Le mécanicien m’a dit que l’anomalie provenait du grippage d’une plaquette de frein avant. Il a remédié à ce problème. J’ai repris la moto, qui semblait fonctionner correctement.
Quelques jours plus tard, le même signal d’alarme s’est de nouveau manifesté. J’ai rapporté la moto chez Chuard Motos. Le mécanicien l’a présentée au banc de test informatisé, et m’a déclaré que le problème provenait assurément de l’usure des disques.
Je m’étais déjà procuré les trois disques en octobre 2009, en prévision de ce remplacement, qui était indiqué mais que j’avais repoussé au printemps.
Samedi dernier 8 mai 2010, j’ai donc procédé moi-même au remplacement des trois disques. Cela fut assez laborieux, la dépose des cinq vis arrière et surtout des dix vis avant exigeant un couple de torsion à la limite de fracture des outils.
Le remplacement des disques n’a en rien réglé le problème. J’ai même remarqué que le frein arrière avait perdu toute assistance : activée seule, la pédale de frein était incapable de bloquer la roue arrière pendant la marche, même en pesant de tout mon poids sur la pédale.
Ce 10 mai 2010, j’ai donc rapporté la moto à Chuard Motos. Le mécanicien l’a de nouveau placée sur le banc de test, et m’a informé que le diagnostic était toujours le même : «niveau de liquide de frein insuffisant». Il m’a proposé de changer les plaquettes arrière, qui avaient perdu la moitié de l’épaisseur de leur garniture, en m’indiquant que cette procédure était en mesure de faire monter le niveau du liquide de frein.
Les plaquettes AR changées, le problème a persisté. Dans les faits, la moto démarre et tout se passe bien tant que les freins ne sont pas actionnés. Dès qu’il le sont avec une intensité moyenne, l’alarme ABS se déclenche et le clignotement du voyant persiste jusqu’à extinction du moteur.
Le mécanicien m’a déclaré que le problème était lié au système centralisé de freinage, et qu’il n’y avait qu’un remède possible: le changer. Le remplacement de ce dispositif coutera, matériel et main d’œuvre compris, quelque CHF 2’500. Vu que la moto a été achetée en 2005 et a parcouru quelque 97’000 km, cette réparation ne pourra être prise au titre de la garantie. Il s’agit cependant d’un organe essentiel de la moto, et il est surprenant qu’il soit nécessaire de le remplacer après quatre ans de fonctionnement. On pourrait penser de même du moteur, de la boîte de vitesses, de la transmission, et pourquoi pas du châssis de la moto…
J’ai demandé au mécanicien si la défectuosité, partant l’échange de ce dispositif centralisé de freinage était habituel pendant la vie de la moto. Il m’a déclaré que sur certaines motos, il devenait défectueux dès 40’000 km, quand d’autres parcouraient 150’000 km sans présenter de défectuosité. J’en ai donc déduit que son remplacement était imprévisible, et la fiabilité du dispositif aléatoire.
Il appert de cette déclaration que le fait de changer ce dispositif, essentiel pour la moto au plan de la sécurité, et plutôt lourd au plan financier, n’apportera aucune garantie de longévité ou de sécurité particulière. Le dispositif se révélera de nouveau défectueux dans quelque 20 ou 30’000 km, ou dans un délai impossible à déterminer, et en plus sans garantie du fabricant ou du concessionnaire.
Quant aux autres dispositifs, transmission, électricité, électronique, etc, compte tenu de ce qui s’est vérifié depuis l’achat de la moto, rien n’assure qu’ils ne tomberont pas prochainement en panne.
Résumé
Depuis plus de 35 ans, j’ai été détenteur et utilisateur de bon nombre de motos : bicylindres Honda 125cc et 250cc, quadricylindre HONDA 500cc, plusieurs Guzzi 850cc Le Mans dès leur mise sur le marché, vers 1975.
Pour des raisons personnelles, j’ai interrompu l’usage de la moto en 1979 et l’ai remplacé par la pratique sportive et utilitaire d’un autre deux-roues, à savoir le vélo.
J’ai repris l’usage de la moto en mai 1998 avec l’achat d’une Honda Deauville NT 650 V. Cette moto m’a transporté sur quelque 80‘000 km sans aucun incident particulier. Ni le moteur, ni la transmission, ni le freinage n’ont jamais posé de problème.
Après sept ans de bons service, en juin 2005, j’ai cédé la HONDA Deauville pour utiliser exclusivement la BMW R1200RT dont je venais de faire l’acquisition.
Sur toutes les motos que j’ai conduites, je n’ai jamais eu à déplorer de problème majeur lié au véhicule lui-même.
Aussi suis-je très surpris de faire le catalogue des nombreux problèmes, incidents et anomalies dont j’ai dû subir les conséquences, en relation avec l’achat en 2005 de la BMW R1200RT. Surpris et déçu, pour n’employer qu’une litote.
La situation à laquelle je dois maintenant faire face est la suivante :
La RT1200RT est un véhicule dont la fiabilité et la qualité de conception et de fabrication étaient censées être à la hauteur d’un prix d’achat plutôt élevé.
Or, comme je l’ai montré plus haut, c’est tout le contraire qui s’est vérifié.
Suspension, transmission, électronique, freinage, électricité, presque tous les organes et dispositifs principaux ont montré successivement des dysfonctionnements plus ou moins graves. Seuls la batterie, le châssis, le carénage, le moteur, et la boîte de vitesses n’ont pas montré de défaillance. La transmission, comme nous l’avons vu plus haut, a cédé. Le seul point positif de cette situation est que ces réparations ont été prises en charge au titre de la garantie. Mais ce n’est plus dorénavant le cas.
Après tous les problèmes passés, voici maintenant que le système complet de freinage doit être changé, pour un coût de CHF 2’500.
La première question qui se pose est celle de la valeur de vérité de ce diagnostic.
J’ai déjà apporté la moto plusieurs fois chez le concessionnaire pour remédier à la même défectuosité. Chaque fois, tant le diagnostic que la réparation se sont montrés totalement imprécis, insuffisants et finalement inopérants. En particulier, le banc de test électronique a clairement montré ses limites.
Comment puis-je dorénavant avoir confiance sur de telles bases ? Le système central de freinage doit-il vraiment être échangé dans son ensemble. N’est-ce pas plutôt un élément séparé, un capteur ou un sous-ensemble qui doit être réparé ou échangé ? N’existe-t-il pas, comme sur les voitures, possibilité d’un échange standard ?
Le second point est de nature financière.
Conformément aux diagnostics posés par le personnel qualifié de votre concessionnaire, j’ai procédé ou fait procéder au changement des disques, du liquide de freins, des plaquettes AR.
Maintenant, une somme équivalente à environ un dixième du prix de la moto neuve doit être déboursée. Sans aucune garantie de fiabilité et de longévité. La question se pose donc de savoir s’il est réellement raisonnable et rentable de réparer cette moto.
Le troisième point est celui de la fiabilité et de la sécurité de la moto
Compte tenu de mon expérience, je suis fondé à penser que cette moto a présenté des vices de fabrication, voire de conception, importants.
À côté de mes déplacements en moto, j’ai aussi une voiture. J’ai été jusqu’à présent détenteur de plusieurs types et marques de voitures. Aucune de ces voitures n’a jamais présenté de défectuosité d’une gravité et d’un coût relatif comparables à ce qui s’est vérifié sur ma R1200RT.
Doit-on considérer comme normal, sur une voiture de tourisme, le remplacement de la transmission arrière et du système de freinage, voire du système complet de la suspension, au bout de 95’000 km comme cela se vérifie sur la moto de tourisme BMW R1200RT ?
J’attends d’une moto qu’elle me permette de me rendre d’un lieu à un autre de manière sûre, fiable, confortable et commode.
Ce n’est assurément plus le cas de ma BMW R1200RT, compte tenu des défectuosités de son système de freinage et de la fiabilité douteuse des organes principaux.
Le quatrième point est celui de l’avenir
Si je fais la somme des frais, des inconvénients, des pertes de temps et du manque de fiabilité et de sécurité de cette moto R1200RT, je serais enclin à penser que je devrais m’en débarrasser et acquérir une moto d’une autre marque.
Je devrai, à moyen terme, changer de voiture. BMW produit aussi des voitures. Si j’en juge par mon expérience, il ne me semble pas judicieux de choisir un véhicule de cette marque, dont il se vérifie que le coût n’est pas une garantie de fiabilité.
J’ai constaté que plusieurs corps de polices motocyclistes, suisses (par ex. genevois) et étrangers (par ex. la France) ont abandonné la marque BMW pour une marque japonaise. Dois-je penser que c’est le choix que je devrais faire, pour ma sécurité et la fiabilité de mon véhicule ?
Le dernier point est celui de votre position en regard de l’exposé de mes ennuis.
Il ne me semble pas déplacé de vous demander quelle est votre position dans ce dossier.
En particulier, mon cas vous semble-t-il représentatif de l’ensemble de vos clients ?
Puis-je me permettre de vous demander, compte tenu des inconvénients, désagréments et pertes de jouissance que j’ai eus à subir en relation avec l’acquisition de cette R1200RT, si vous envisageriez ce qu’il est généralement convenu d’appeler, dans une telle circonstance, un «geste commercial» pour garder de bonnes relations avec un client, ou simplement le conserver fidèle à votre marque.
Dans l’attente de nouvelles de votre part, je vous prie d’agréer, Messieurs, l’expression de ma considération distinguée.
---------------
Maintenant, il faut tout de même préciser un point. Ma pauvre monture était le premier modèle de R1200RT. Ce modèle a subi depuis plusieurs évolutions. Deux ans plus tard, les RT sortant d'usine n'avaient plus de freinage assisté. Les disques avant ont été modifiés et leur fixation rendue plus flottante.
Le dernier modèle de RT n'a plus grand chose de commun avec le mien. La suspension ESA est nouvelle, le freinage n'est plus assisté. Le moteur a été modifié, et est plus agréable aux bas régimes.
Le prix lui, est toujours confortable…
Mais je recommande aux amateurs accroché par un (bon) oeil BMW de choisir l'option de garantie 2+2 ans. Chat échaudé craint l'eau froide !
Bonne route, le amis, gardez la tête froide sur votre monture. Pour ce faire, portez des casques blancs, et non noirs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dracfooza
Conducteur confirmé
Conducteur confirmé


Masculin Nombre de messages : 735
Age : 34
Localisation : Chevilly-Larue (94)
Moto : CBF 1000 Bordeaux
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   Mer Juin 09 2010, 18:30

Ouhla ouhla, j'ai dit qu'elle me faisait de l'oeil, oui , mais pas au point de signer le bon de commande attention lol lol! !

Je ne me vois toujours pas sur une BMW pour rouler tous les jours, bien que j'ai beaucoup aimé mon essai de la F800S Wink...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/Dracfooza/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.   

Revenir en haut Aller en bas
 
BMW Motorrad Etoile: Paratiques commerciales.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rubrique " Factures Révisions "
» Prix de la révision des 10 000kms
» Etoile Noire de Strasbourg
» boulonnerie lug nut honda( etoile) 15pieces + clef
» FAR/etoile-du-sahel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Motoclub IDF :: Genéral :: Défouloir-
Sauter vers: